Les facteurs de croissance (2/3)

 

fa2a62d292639706d495870a80190f66J’aimerais vous parler de la notion de « longueur maximale ». Une longueur que beaucoup de femmes africaines pensent être au minima (épaule très souvent) à cause de notre texture pendant que notre cheveu ne pousse pas. C’est absolument faux Ladies!

La longueur maximale que peut atteindre notre chevelure prend en compte votre pousse moyenne mensuelle ainsi que la durée de votre phase anagène (phase de pousse du cheveux).

Cela représente en fait la longueur absolue que votre chevelure peut atteindre sans coupe et sans casse avec une pousse ininterrompue.

Quand un cheveu passe aux phases catagène/Télogène, il tombe tout naturellement pour être remplacer par un autre cheveu. Ce processus se répète pendant toute notre existence.

2 exemples concrets :

1/ Fatou a une phase anagène de 5 ans soit 60 mois et son cheveu pousse d’un centimètre par mois par conséquent la longueur de sa chevelure peut atteindre 60 cm en 5 ans.

2/ En revanche Khady a une phase télogène de 2 ans soit 24 mois, son cheveu poussant que de 2 cm par mois, la longueur maximale sera de 24 cm.

Tout cela est certes déterminé par notre ADN  mais pas seulement! Notre alimentation, notre routine capillaire ainsi que les vitamines et carences personnelles peuvent améliorer ou détériorer la pousse et la qualité du cheveu mais la phase anagène restera de la même durée toute notre vie.

Donc, il faut faire très attention à bien comprendre que dans mon exemple, les chiffres ne sont pas figés car si Khady prend des vitamines miracles qui lui font pousser les cheveux de 4 cm par mois, sa chevelure poussera de 96 cm ! Si vous connaissez un tel produit faites le moi savoir 😉

Donc ne vous découragez pas ladies, prenez soin de vos cheveux de façon optimale pour avoir le maximum de pousse pendant votre phase anagène et ainsi atteindre au plus vite votre longueur de rêve. Optimisez votre potentiel !

Bon semaine @ toutes Ladies

@ dans quelques jours pour : Les facteurs de croissance (3/3)

Sissi

XoXo

Sources & Inspirations: The Science of black Hair,

photos:https://fr.pinterest.com/explore/cheveux-afro-925071545159/  & https://fr.pinterest.com/explore/cheveux-afro-925071545159/

 

 

 

Publicités

Les facteurs de croissance (1/3)

 

Screen Shot 2016-01-15 at 12.10.50.png

Comprendre comment notre cheveu pousse est un facteur clé pour le choix de l’ensemble des produits choisis dans notre routine capillaire. Voici une liste non-exhaustive sur 3 articles des facteurs de croissance de nos cheveux :

Les hormones

hormones-1La fluctuation hormonale est la principale cause de croissance de nos cheveux ; ils sont les régulateurs puissants de processus cellulaires dans tout le corps humain. Comme leurs niveaux dans le corps humain fluctuent, les hormones ont la capacité d’allonger ou de raccourcir la croissance des cheveux. Il est important de comprendre quand les hormones ont cette capacité :

  • Pendant une grossesse

images

Les hormones sont fabriquées par diverses parties de notre corps : l’hypophyse (situé dans le cerveau), la glande thyroïde, les glandes surrénales, les ovaires et même le placenta.

Le rôle des hormones est toujours le même : celui de messagers qui transmettent des ordres depuis ces unités de production jusqu’à nos organes. Une fois libérées dans le sang, elles se mettent à la recherche de leur organe cible, elles s’accrochent à lui et transmettent l’ordre qu’elles ont reçu.

Les principales hormones agissant pendant la grosses sont :

  • L’HCG (hormone gonadotrophine chorionique) pour signifier la grossesse ;
  • La progestérone pour l’implantation de l’embryon (qui est principalement responsable de la fatigue, la sensation de jambes lourdes, la rétention d’eau, masque de grossesse, pilosité augmentée, hémorroïdes…) ;
  • Les œstrogènes pour le développement de l’utérus ;
  • L’hormone lactogène placentaire pour préparer l’allaitement ;
  • Les hormones thyroïdiennes pour la croissance du fœtus ;
  • La prolactine pour stimuler la production de lait ;
  • L’ocytocine pour déclencher les contractions ;
  • Les endorphines pour supporter la douleur de l’accouchement.

Par conséquent, on peut comprendre pourquoi une grossesse est marquée par une forte augmentation de l’activité hormonale tout simplement pour permettre à notre bébé de pousser son premier cri. Il faut savoir, que cette hausse des niveaux d’hormone de grossesse verrouille le cheveu dans ses phases anagène & catagène (pour explications voir article Le Cycle de Croissance du Cheveu ). Ce que nous constatons, ce sont des cheveux plus épais car ils ne peuvent pas tomber et ne peuvent ainsi se renouveler.

Cependant, une fois que le bébé est né, les niveaux d’hormones baissent brutalement au cours des 3 à 6 mois suivants, en conséquence, les cheveux en phase télogène tombent massivement.C’est ce qu’on appelle une chute de cheveux réactionnelle.

Les femmes qui allaitent sont plus chanceuses car ces symptômes n’apparaîtront qu’à l’arrêt de l’allaitement, puisque durant la période où le corps produit le lait, il continue à produire des hormones en grande quantité.

Par ailleurs, si vous êtes sujette, comme moi, aux carences en fer, il est préférable de consulter votre médecin généraliste ou votre dermatologue car le manque de fer risque d’aggraver la chute. Ou par anticipation, faites vous violence: manger plus de viande rouge, épinards, lentilles pendant votre grossesse et plus particulièrement sur la fin. 😉

Cette  chute qui est en fait une forme d’alopécie est loin d’être irréversible mais les cheveux peuvent mettre parfois jusqu’à 8 mois pour repousser et rester affaiblis sur le long terme. Il est donc important de les soigner pour éviter qu’ils ne perdent de leur densité et de leur volume.

Quelques recommandations :

  • L’application d’une lotion spécifique qui agit directement sur la racine. Choisissez un traitement local à bases de vitamines B5, B6 et B8 qui solidifient la fibre capillaire, d’olivier qui protège le bulbe et surtout de quinquina rouge, un extrait d’écore qui accélère la prolifération des cellules. On applique le produit raie par raie directement sur le cuir chevelu pendant trois mois pour voir vos cheveux se renforcer, tomber de moins en moins et repousser plus vite.
  • La gelée royale (dont s’alimentent les abeilles) est aussi riche en vitamines B que les gélules de feuilles d’orties.
  • L’huile de fenugrec est radicale à appliquer sur le cuir chevelu le soir et vu l’odeur vous faites votre shampooing le lendemain matin. A appliquer 2 fois par semaine.
  • Les shampoings à la quinine, les shampoings à la vitamine B peuvent être utilisés pour la propreté de vos cheveux. Ils sauront les fortifier. Utilisez-les sur des cheveux mouillés et masser longuement de la racine au sommet avant de les rincer.
  • Levure de bière, on connait toutes ces bienfaits.
  • Aller chez le coiffeur vous faire un traitement à la kératine et continuer tous les 2/3 mois pendant un an.
  • Certains aliments riches en fer permettent de restructurer les cheveux abimés : les produits dérivés du cacao comme les poudres, les céréales qui sont prises au petit déjeuner, les lentilles, la mélasse noire, du foie de volaille, les fruits à la coque comme les amandes et noisettes.
  • Il existe sur le marché des huiles essentielles, à appliquer sur le cuir chevelu et les baumes après shampoings de toutes les variétés. Des baumes à l’huile d’argan et aux acides gras favorisent une pousse rapide de vos cheveux. Même les produits de soins de rinçage intensifs, sont les produits les plus conseillés.

Gardez en tête que, l’arrêt de contraception orale déclenche exactement le même phénomène de perte de cheveux, donc prenez vos précautions ! Prenez aussi plus particulièrement soin de vos cheveux à la fin de vos menstruations car là encore, le taux d’hormone baisse et cela provoque une perte de cheveux à plus courte échelle bien sur, mais plus vos menstruations sont longues et plus les conséquences sont fortes.

  • Finalement à la ménopause,

 

Screen Shot 2016-01-15 at 12.31.05L’entrée dans la ménopause est marquée par les dernières règles. On ne sait avec certitude qu’il s’agit bien des dernières qu’après un an sans menstruation.

À cette période la production d’hormones comme les œstrogènes et la progestérone diminuent très fortement, ce qui entraîne un affinement permanente du cheveu et/ou une perte de cheveux prématurée.

Pour lutter contre ces troubles, les médecins peuvent prescrire des hormones naturelles ou de synthèse pour remplacer les hormones qui font défaut, c’est-à-dire soit des œstrogènes, soit de la progestérone, soit les deux en même temps. Même si certains de ces traitements sont vivement contestés, leurs efficacités a en effet été prouvé et permettent à beaucoup de femme aujourd’hui de maintenir une chevelure de rêve.

Bon weekend et prenez soin de vos cheveux!

@ la semaine pro pour : Les facteurs de croissance (2/3)

Sources : magazine Neuf mois, Maman, Parent, Wikipedia,  infobebe.com, baby france & Photo Vielle Femme Togo par Yvan Travert (Menopause session).

Le cycle de croissance du cheveu

Chaque cheveu pousse de son propre follicule pileux (situé à environ 4 minimètres en dessous de notre cuir) indépendamment des autres cheveux autour de lui.

Ils poussent en moyenne entre 0,7 à 1cm/mois comme ceci est une moyenne, certains d’entre nous peuvent avoir une croissance plus ou moins accrue. Celle-ci dépend de nombreux facteurs tels que : la saison, l’âge, notre régime alimentaire, notre ADN, notre routine personnelle …

Cependant, tout le monde connaît le même cycle de croissance pour son cheveu. En effet, nos cheveux se renouvellent sans cesse. Chez les femmes, le cycle de vie varie entre 4 et 7 ans. Au cours de cette période, chaque cheveu croît sans relâche. Lorsqu’il meurt, il est remplacé par un autre. Mais le cheveu mort ne tombe pas immédiatement. Il attend entre deux et trois mois, le temps que le nouveau cheveu soit assez puissant pour l’éjecter définitivement du follicule pileux.

Voici les différentes et principales  phases de la croissance de nos cheveux :

Screen Shot 2016-01-06 at 16.04.53

  • La phase anagène est en fait la phase de croissance : Le cheveu est en pleine vie, sa croissance est constante et régulière, sa racine remplit le follicule pileux, jusqu’à la base.
  • La phase catagène qui est la phase de dégradation (entre 15 à 20 jours). Le cheveu est entre la vie et la mort. Sa racine remonte vers l’épiderme et sa croissance s’interrompt brusquement. Il ne va pas quitter les lieux pour autant, il doit attendre la relève.
  • Enfin la phase télogène qui est la phase de repos (entre 2 et 3 mois). Cette fois, le cheveu est bien mort et prêt à tomber. Mais il reste encore sur la tête, le temps que la racine de son remplaçant soit suffisamment forte pour le déloger.

Ces trois phases sont essentielles, on ne peut échapper a aucune d’entre elle. Pour une chevelure super longues, l’idéal serait d’avoir une phase anagène de 7 ans et une pousse d’un centimetre par mois. Certaines d’entre nous sont mieux loties que d’autres à ce propos. Mais l’essentiel est d’avoir une chevelure en bonne santé. 

Aussi, il faut bien comprendre que tous les cheveux ne vont pas être à la même phase au même moment, sinon nous serions toutes chauves tous les 4 à 7 ans !!!! 

Le follicule pileux a une énorme responsabilité dans la croissance de nos cheveux mais comment et pourquoi ?

follicule-pileux-derme.jpg

Le follicule pileux est une petite poche d’épiderme (en bleu ci-dessus), où s’élabore le cheveu et où se loge sa racine (en noir).

Le follicule pileux est le seul organe vivant à pouvoir mourir et ressusciter de lui-même après sa mort et ceci  de façon parfaitement autonome et cyclique.  Il abrite trois types de cellules différentes qui préparent à la fabrication et participent à croissance du cheveu. Tous trois ont des rôles bien définis que voici :

follicule-pileux-anagene.jpg

  • Les cellules dermiques de la papille: Ce sont elles qui rattachent le follicule au reste du corps pendant toute la phase de croissance continue (i.e. anagene). Véritables tours de contrôle de cette croissance, leurs protéines émettent un foisonnement de signaux qui représentent autant d’ordres pour faire démarrer, entretenir ou terminer la pousse du cheveu.
  • Les cellules souches du bulge forment comme un réservoir sous la glande sébacée. Ces cellules sont indéfiniment divisibles et pluripotentes (à usages multiples, telles les cellules embryonnaires). Selon les ordres qu’elles reçoivent, elles peuvent tantôt être à l’origine des kéranocytes du cheveu, tantôt à celle des sébocytes du sébum.
  • Ces cellules sont plus volumineuses, plus matures. Contrairement aux cellules souches, leur nombre de divisions est limité dans le temps (le temps du cycle de vie d’un cheveu) et orienté vers la seule production du cheveu. Pour ce faire, durant toute la phase anagène, elles vont alimenter la tige pilaire, ainsi que les deux gaines épithéliales, l’une interne, l’autre externe, qui entourent cette tige et lui servent de tuteur.

Dans la matrice, les cellules progénitrices vont se multiplier et se diviser sans relâche de cellules-mères en cellules-filles (kératinocytes). Le tout, à la cadence débridée de plus ou moins 48 heures, ce qui représente le rythme de reproduction le plus rapide de l’organisme. Inlassablement en effet, de nouvelles cellules-filles naissent et chassent les précédentes, lesquelles meurent, puis durcissent et migrent en file vers le haut. Cet empilement de cellules mortes, appelé kératinisation ou kératogénèse, constitue la kératine et forme en surface la tige pilaire.

J’ai ma tête qui chauffe… Je pense que c’est assez de science du cheveu pour aujourd’hui, @ la semaine prochaine pour comprendre les facteurs de croissance du cheveu.  

Prenez soin de vos cheveux ! @ Bientôt

Sissi

XoXo

Sources: wikipedia, Centre Clauderer, L’Oreal

Comprendre notre cuticule

images

Notre cuticule, d’une épaisseur entre 3,5 à 4,5 µm, est la couche la plus externe de notre cheveux ; elle est constituée de plaques microscopiques de kératine, en forme d’écailles, recouvrant la totalité de la couche externe du cheveu naturel, de la racine jusqu’à la pointe.

Bien que la cuticule semble avoir une couleur, celle ci est translucide et la couleur est donnée par la mélanine située dans le cortex.

Les plaques ou écailles sont impossibles à voir à l’œil nu mais vous pouvez les sentir en prenant une tige de cheveu et en montant et descendant le long du cheveu. Si vos cheveux sont vraiment abîmés vous sentirez vos écailles ouvertes. Tel est le cas, photo ci-dessous.

images-1

C’était constamment l’état de mes pointes et du milieu de mes tiges de cheveu quand je me défrisais les cheveux ne sachant pas comment en prendre soin.

IMG_0016

Aussi, l’exposition à la chaleur excessive lors de l’utilisation du sèche-cheveux ou du fer à lisser, les colorations (voir photo ci-dessus), les défrisages, brossage excessif, ainsi que les brushings peuvent également abîmer les écailles de la cuticule.

Screen Shot 2016-01-04 at 18.58.34Aussi, Non seulement le brossage excessif peut être une responsable d’une chevelure fragilisée mais faites aussi attention à l’état de votre peigne !!! La photo ci-dessus, vous montre le genre de peigne abîmé à ne pas utiliser pour le bien être de vos cheveux. Les tiges de votre peigne doivent être lisses au touché.

Dans le meme genre, la personne qui vous tresse se doit d’avoir les ongles soignés, des ongles redoublés, par exemple, abîment vos cheveux car ils les « piègent » vos cheveux et les cassent en consequence.

IMG_0016

En plus de ces mesures préventives, choisissez un shampooing et un après-shampooing adaptés à vos cheveux afin de protéger et de renforcer la cuticule et de l’aider à retrouver sa douceur naturelle pour donner à vos cheveux de l’éclat ! Il y a pas encore de produits miracles pur des pointes cassées mais on peut toujours prier.

Prenez soin de vos cheveux ! @ Bientôt

Sissi

XoXo

Sources & Inspirations: Wikipedia

 

Notre fibre capillaire

IMG_0069.jpg Notre tige de cheveu ou tige pilaire est composée de trois différentes couches:

  • Le Canal Médullaire (structure interne)
  • Le Cortex (structure interne)
  • La cuticule (structure externe)

IMG_0071

Le canal médullaire est la couche interne de la tige pilaire, il peut seulement être trouvé dans les cheveux épais. Les blonds naturels ainsi que les personnes aux cheveux fins n’ont pas cette couche.Et les scientifiques ne savent toujours pas pourquoi.

Bien que ce canal soit constitué d’un tissu épithélial fusiforme constitué d’une colonne de cellules diffuses peu pigmentées et peu keratinisées, les scientifiques sont incapables de dire à quoi sert cette couche et son rôle dans notre tige pilaire. Une chose est sure, les cheveux qui ont cette couche sont plus épais que les autres. J’ai de la chance c’est mon cas ;)))

Ensuite le cortex, vous comprendrez que si le canal médullaire est absent, le cortex est donc au cheveux la couche la plus profonde de la tige. Il compte pour 80/90% de la composition de notre tige capillaire.

Elle est formée de couches de cellules mortes constituées de kératine et par ses longues, fibreuses chaîne de protéines détermine la plupart des propriétés physiques du poil : la solidité et la résistance (vigueur du cheveu par exemple), l’élasticité, la direction et le type de repousse, mais aussi la couleur qui provient de la pigmentation de la couche corticale due à la présence de mélanine.

Et enfin, la structure extérieure, couche visible à un l’œil expert: la cuticule.

IMG_0073.JPG

Elle est formée de 5 à 11 couches superposées (comme les tuiles d’un toit) de cellules mortes constituées de kératine transparente et amorphe, et disposées en écailles orientées vers l’extrémité du cheveu.

Un cheveu en bon état présente des écailles régulières, aplaties, bien imbriquées les unes dans les autres, ce qui donne à la tige pilaire sa brillance et sa souplesse. Par ailleurs le nombre de couches se réduit considérablement de la racine à la pointe (celle-ci était celle en plus mauvaise état et bénéficiant de plus de soin).

IMG_0072

Merci pour votre lecture! N’hésitez pas @ poser des questions. Et bonne année capillaire @ vous.

@ Bientot

Sissi XoXo

Sources & Inspirations: Wikipedia,  Ebony & Essence magazines.